Les Exponentielles

Les bienfaits des plantes communes en phytothérapie

L

a phytothérapie repose sur des principes différents des médicaments conventionnels qui reposent sur la logique 1 principe actif, 1 action ciblée. Cette action est mesurée lors de tests cliniques. En phytothérapie, c'est la plante dans son ensemble qui nous intéresse. Dans un article paru paru dans Article Sciences et vie, numéro 40 trimestriel - mars avril mail 2021, intitulé "En quoi les remèdes à base de plantes sont-ils différents des médicaments classiques", les différences entre les deux approches est détaillé. En phytothérapie, nous parlons du Totum de la plante c'est à dire un cocktail de molécules ayant une action conjointe car pour cité l'article "leurs actifs sont moins actifs isolés". Bien sûr, il est clé de ne pas considérer la phytothérapie comme une alternative aux soins cliniques et médication mais comme complémentaire et préventive. Ainsi, en combinaison avec un mode de vie le plus souvent équilibré c'est à dire qui respecte les besoins fondamentaux de notre corps, les plantes soutiennent et aident l'organisme dans son fonctionnement. Des médecins travaillent de plus en plus souvent en collaboration avec des phytothérapeute et naturopathe ou se forment eux mêmes afin de proposer des remèdes phyto pour soulager des effets secondaires de traitements médicamenteux.

1. Les infusions de plantes médicinales forme et santé

LA PASSIFLORE, lutter contre le stress et les troubles du sommeil

Neurosédative, on utilise la Passiflore contre l’angoisse, le stress et les troubles du sommeil. Elle aide à retrouver un sommeil réparateur et à conserver un sommeil de qualité. L’Agence européenne du médicament considère comme « traditionnellement établi » l’usage de la passiflore pour « soulager les symptômes modérés de stress et les troubles du sommeil qui en découlent ».

Précaution d’utilisation: A ne pas utiliser chez l’enfant de moins de 12 ans
Attention, la durée du traitement ne devrait pas dépasser quatre semaines. En l’absence d’effet, une consultation médicale s’impose.
La Passiflore est contre indiquée si vous êtes enceinte ou allaitez, en cas de maladie du fois ou si vous prenez des anticoagulant.

LE CALENDULA (Souci), apaisant

Par voie interne, on utilise Le calendula pour éliminer les déchets de l’organisme et aider au bon fonctionnement du foie et de la vésicule biliaire.

2. La phyto-cosmétique

LE CALENDULA (Souci), anti-inflammatoire

Le souci aussi appelé Calendula est une plante bénéfique pour la peau validé par l’ESCOP (European Scientific Cooperative On Phytotherapy)   pour son action rapide sur le maux cutanés. 

 Il a la réputation en phytothérapie d’être un anti infectieux, anti-inflammatoire et cicatrisant cutanée.

On l’utilise sous forme de plante infusée avec une compresse que l’on applique sur la peau (infusion froide biensûr!) ou encore sous forme de Macérât en mélange avec une huile végétale comme l’huile de sésame par exemple.

“Le principe 1 principe actif, 1 action n’est pas une logique pertinente en phytothérapie qui repose sur la logique de la synergie de molécules “

Sources: "Le petit Larousse des plantes qui guérissent" Ed Larousse Gérard Debuigne médecin spécialisé en nutrition et phytothérapie et François Couplan ethnobotaniste

TOP